Figures

Série - Aluminium, maillechort, bois, papier enduit, électronique. Dimensions variables.

Le métal, le papier japonais, le son, les images et les composants électroniques sont les matériaux de ces compositions sculpturales qui se rapprochent, dans l’esprit de leur création, de l’ikebana (L’art floral japonais).
Les images que l’on voit défiler sont issues d’un petit film muet du début du XXeme siècle où des modèles, debout sur un plateau tournant, prennent des poses suggérant des scènes bibliques ou mythologiques.

Des femmes et des couples nus prennent donc la pose au coeur de ces objets qui se posent ici et là, tel des bouquets. Mais contrairement à l’objet de décoration florale, ces sculptures sont l’inverse de natures mortes. Elles sont dotés d’une vie organique grâce au développement des images et des sons (à base de bruits de pluie, vent, chuchotement) et grâce, surtout, à ces femmes et hommes nus qui continue d’y évoluer, bien longtemps après leur mort.